Voici quelques images des Voyages extraordinaires et de la réalité, qui montrent des ressemblances remarquables.

Nadar et Ardan

Portrait de Nadar
Nadar

Gaspard-Félix Tournachon, mieux connu comme Nadar, était un Parisien vraiment fameux. On dit qu’une lettre adressée « Nadar, Paris » arriverait à la bonne adresse au Boulevard des Capucines. Nadar était avant tout photogrape. Il a photographié d’innombrables individus prominents du XIXe siècle, par exemple Baudelaire, George Sand, Gioachino Rossini, Alexandre Becquerel, Edouard Manet et Sarah Bernhardt.

Mais Nadar n’était pas un homme à ne faire qu’une seule chose dans la vie. Il a étudié le médécine à Lyon, travaillé dans un hôpital psychiatrique à Paris, écrit des articles et des feuilletons pour journaux et périodiques. Il était acteur, journaliste, dessinateur, soldat.

Le 30 juillet 1863, Nadar a fondé, avec La Landelle et Ponton d’Amécourt, la Société d’Encouragement pour la Locomotion Aérienne au moyen d’appareils plus lourds que l’air. Les membres étaient des savants, des écrivains et d’autres intellectuels. Jules Verne figurait parmi eux, comme censeur de la Société. Pour gagner de l’argent, Nadar offrait des places dans son ballon Le Géant, sur lequel Jules Verne a écrit une article : A propos du Géant.

Michel Ardan
Michel Ardan

Dans De la Terre à la Lune, ce sont des Américains qui forment le projet d’envoyer un projectile à la Lune, mais c’est un Français qui propose de voyager dedans. Ce Français, c’est Michel Ardan.

Cet homme étonnant vivait dans une perpéuelle disposition à l’hyperbole et n’avait pas encore dépassé l’âge des superlatifs. En deux mots, sa devise était : Quand même !. En France, en Europe, tout le monde le connaissait, ce personnage brillant et bruyant. Ne faisait-il pas sans cesse parler de lui par les cent voix de la Renommé son service ?

Michel Ardan est évidemment le Français à bord du projectile. C’est lui qui sait relativer les problèmes du voyage par un jeu de mots, ou en proposant de se mettre à table. Il est courageux, mais courageux de son propre façon. Ardan est l’homme non des grands projets, mais des plus grands projets.

Deux maisons

Jules Verne’s house
Jules Verne’s house

La maison de Jules Verne, la « Maison à la Tour », est située au 2, rue Charles Dubois, Amiens. Dans cette maison est installé aujourd’hui le Centre International Jules Verne, créé à Amiens en 1971 par Daniel Compère.

Dean Forsyth’s house
The house of Dean Forsyth

La maison de Mr. Dean Forsyth (La Chasse au Météore) ressemble beaucoup à la maison de Jules Verne.